http://www.classiquenews.com/author/tiziano/page/27/

un doute sur le personnage dans giorgione

L’Autoportrait au madrigal (1580) de Marietta Comin Robusti, dite la Tintoretta, exposé dans la Galerie des Offices à Florence, est un des exemples d’œuvres qui exprime le caractère à la fois féminin et amoureux du clavecin (figure 62). L’artiste représente une jeune femme sur un fond noir. Elle est debout devant un clavecin. Le livre ouvert que tient le personnage est en fait la partition de la Madonna per voi Philiane de Philippe Verdelot. Sur l’une des pages, il est possible de lire : « Madame, je brûle d’amour pour vous et vous ne me croyez pas » (Goldfarb 2013 : 129)

https://papyrus.bib.umontreal.ca/xmlui/bitstream/handle/1866/11579/Banner_Anne-Sophie_2014_memoire.pdf